Le voyage importe plus que la destination. Le processus importe plus que l’aptitude elle-même.

La pratique du mouvement est une perspective plus qu’une méthode. Elle s’oriente autour de trois axes.

ISOLATION : Apprendre séparément un mouvement, une partie de mouvement ou une aptitude

INTEGRATION : Assemblage de deux ou plusieurs mouvements ou compétences entre eux

IMPROVISATION : Expression des mouvements travaillés. Les utiliser sans ordre particulier, de façon fluide, ininterrompue et la plus qualitative possible, pour une durée proposée.

Cette méthode s’utilise sur tous les niveaux. Par exemple : Isolation et mobilisation de la partie thoracique de la colonne. Intégration de cette mobilité avec toute la colonne. Improvisation de toutes ces utilisations avec l’aide d’un partenaire qui va nous stimuler de différentes façons. Une roulade est une intégration de plusieurs mouvements isolés. Deux roulades peuvent être intégrées puis 3, 4, 5 ou plus de roulades peuvent être travaillées en improvisation. Les combinaisons sont infinies. Comme le vocabulaire de nos phrases. Nous parlons de façon improvisée , sans savoir ce que notre prochaine phrase sera mais nous connaissons déjà tous les mots.

Il s’agit plus du processus que la compétence, et le processus d’apprentissage s’oriente vers ce vers quoi nous sommes le moins bons, plutôt que faire ce que nous préférons. Nous ne nous spécialisons pas dans une discipline, nous nous développons en tant que praticien généraliste du mouvement. Nous travaillons dans la direction de la complexité du mouvement.

Avec cette méthode, je souhaite vous proposer les meilleurs outils pour votre santé, la qualité de votre vie et votre longévité.

Quelques principes qui guident notre pratique
– Avoir un état d’esprit de débutant : un état d’esprit d’apprentissage, d’ouverture et de découverte.
– Distinguer le contenant ou l’exercice et ce qu’il nous enseigne càd le contenu.
– Développer toutes ses compétences à travers une pratique généraliste.
– Appliquer des standards de qualité : contrôle, amplitude maximale de mouvement, honnêteté etc.
– « Pratiquer », cad selon la définition de ce terme, c’est un temps d’examen, d’application, de présence. Comme un artisan, nous polissons continuellement notre pratique.

Les outils et principes vont de notre pratique à notre vie quotidienne. L’éducation au mouvement change notre état d’esprit, notre attention et notre discipline. Nous travaillons aussi bien dans un cadre organisé de mouvements controlés que dans des scénarii aléatoires.

Il n’y a pas de mauvais mouvement. Il y a manque de préparation et manque d’attention, de conscience.

Ido Portal

Construire sa propre pratique

Il s’agit pour moi de vous proposer cette approche éducative et à cette fin mettre en place les meilleures conditions pour que vous appreniez. Les cours (ainsi que les ateliers et stages) sont structurés afin de favoriser le développement continuel de ceux qui viennent pratiquer assidûment. Les cours sont organisés autours de sessions de 4 à 6 semaines pour chaque projet. Ceci afin de donner le temps et l’espace nécessaire à l’etude en profondeur de chaque sujet.

L’approche du mouvement humain se fait depuis des angles variés afin de comprendre sa complexité. Il importe de se concentrer sur le contenu plutôt que sur le contenant. C’est l’une des premières choses dont je me souviens lors de mon premier atelier avec Ido Portal. S’attacher à ce que la pratique ou le mouvement contient comme leçon plutôt que le mouvement lui-même. Par exemple, l’équilibre sur les mains (le handstand). La finalité n’est pas d’en devenir un spécialiste mais de tirer ce qu’il nous apprend de l’équilibre, du contrôle du corps lorsqu’il est inversé etc… Afin de pouvoir extraire ces principes et les exporter. C’est là la clé. Exporter et appliquer ces habilités, ces qualités à d’autres pratiques, d’autres disciplines, dans sa vie de tous les jours. Exporter ce qui est compris de l’équilibre en handstand pour la slackline, pour le yoga etc. Idem pour la coordination, la force…

Ce qui m’intéresse c’est de vous amener à la compréhension profonde du fonctionnement du corps. Et, tout étant relié, en accédant à cette compréhension, vous accédez à plus.

Cette méthode à été développée par Ido Portal, entraineur Israélien qui a parcouru le monde afin d’apprendre au sujet du mouvement dans différentes cultures. Il a pratiqué en profondeur un grand nombre de disciplines comme la dance, le yoga, la gymnastique, les arts martiaux… Avec le temps et l’impossibilité de se définir dans une ou l’autre de ces disciplines, il les a embrassées toutes pour en extraire ce qui les relie. Une communauté de personnes qui bougent a ainsi émergée. Les rencontres et l’échange des pratiques étant fondamentales afin de partager et faire progresser le savoir personnel et collectif, la notion de « culture » a été accolée à celle de « mouvement » pour donner la culture du mouvement, movement culture en anglais.

Cette méthode a été éprouvée par des milliers de pratiquants dans le monde entier, et permet le développement de compétences physiques de haut niveau. C’est cette aventure que je mène et dans laquelle je vous emmène. Nous passons par toutes les étapes nécessaires pour éliminer les points faibles qui entravent notre liberté de mouvement, pour chaque participant, et vous préparer à donner plus. Plus nous allons loin, plus notre pratique évolue vers la complexité des capacités, tant physiques que mentales du corps humain.

TOUS les niveaux sont bienvenus.