Movement is life

Ido Portal

Le mouvement est une approche qui se situe entre et au-delà des sports et des disciplines classiques. Il s’agit de développer nos compétences et nos habilités. Comme par exemple la force, l’équilibre, la mobilité (ou la souplesse), la coordination, la concentration, la précision, l’adaptabilité, la motricité, etc.

Les approches sont multiples et sans hiérarchie particulière. Il est possible de partir d’un type de mouvement (comme une roulade ou un saut) que nous allons décortiquer et appréhender sous différents angles. Ou bien d’une compétence (comme la coordination ou la force) ou encore une partie du corps (comme la colonne). Il en résulte des bénéfices non seulement dans tout ce que nous pratiquons et aussi dans notre vie (amélioration posturale, bénéfices dans les sports que nous pratiquons, résolution de vieilles douleurs etc.).

C’est donc un changement de paradigme par rapports aux approches connues du fitness, du yoga, du pilates et des disciplines sportives. C’est aussi une redécouverte des possibilité de son corps.

Il ne s’agit pas seulement et simplement de bouger, de briser tout cadre, d’ouvrir sans limite. Un cadre est indispensable pour progresser et mesurer ses progrès. Nous nous immergeons dans un domaine pour un temps donné pour prendre le temps de le sonder et d’en tirer le meilleur.

Ci-après quelques vidéos d’Ido Portal qui a initié cette approche.

Une interview riche (avec un développement intéressant à 39:25)

Documentaire London Real

Pour répondre à quelques questions simples j’ai rassemblé et traduit des questions d’interviews d’Ido Portal que vous pouvez retrouver en intégralité ici (interview Red Bull) et sur son propre site internet.

Vous êtes le fondateur de Movement Culture. Quel est le sens de cette expression ? La culture du mouvement couvre tout ce que nous connaissons sur le mouvement humain : respirer, se battre, dancer, s’asseoir (ie en méditation), déambuler au supermarché le matin.

Qu’est-ce que quelqu’un qui pratique le mouvement ? Quelqu’un qui voit au-delà des technicalités d’une discipline ou de chaque movement. Quelqu’un qui s’intéresse et cherche à comprendre le corps, la santé, la performance et l’expression artistique du corps.

Quel est le but de la culture du mouvement ? C’est d’abord et essentiellement de créer un dialogue et un échange disciplinaire croisé des informations entre différents types de pratiquants du mouvement. L’information qui était isolée dans une pratique spécifique et séparée peut être très utile pour d’autres types de pratiquants, et dans le passé ces informations n’étaient pas partagées. Ensuite, le but est de fournir des outils et l’accompagnement au développement des pratiquants du mouvement et des spécialistes – pratiquants aussi bien de pratiques de mouvements isolés que ceux ayant une pratique généraliste.

D’un oeil non averti, la pratique du mouvement peut ressembler à un assemblage disarmonieux de différentes disciplines spécifiques : gymnastique, fitness, dance, arts martiaux, cirque etc. L’approche est en fait beaucoup plus générale et universelle, dans les espaces entre les disciplines et sous les sports. Il s’agit d’une pratique du mouvement, pas de mouvementS.

Pourquoi pratiquer le mouvement ?

Les sports et les disciplines nous séparent, cloisonnent nos habilités, divisent notre corps. Pourtant l’homme n’est pas un spécialiste mais un généraliste. Et c’est justement cette capacité d’adaptation aux changements qui nous a permis de survivre et d’arriver là où nous sommes. Nous-mêmes et notre corps apprenons de ce que nous faisons et de ce que nous ne faisons pas, nous apprenons à le faire ou à ne plus le faire.

Les sports où le système d’opposition et de compétition règne en maître nous ont fait oublier qu’il existe d’autres approches et d’autres modes moins restrictifs et enfermants. De même, la médecine s’est morcelée en spécialités et a perdu la vue d’ensemble et le système inter-relié de notre corps et de notre esprit. Nous prenons du recul pour décloisonner notre approche et notre état-d’esprit qui a tendance à vouloir trop rapidement saisir et poser une définition sur les choses. Nous rebattons beaucoup de cartes dans le mouvement à commencer par la terminologie, la notion de jeu, celle de partenaire etc.

La pratique du mouvement offre une pratique sans limite en terme de diversité et de complexité. Il est possible d’y construire son propre chemin d’expression et de liberté.

Le mouvement est une aventure, un périple sans fin à votre disposition ici, maintenant.

Voici une liste non exhaustive des qualités développées par la pratique du mouvement : Force, concentration, équilibre, coordination, contact, mobilité, flexibilité, précision, timing, explosivité, adapatbilté, motricité, ressenti, improvisation, renforcement musculaire, stabilité articulaire, respiration, sécurité, proprioception / kinesthésie, efficience, partenariat / coopération, détente / conscience de ses tensions, échanges, interactions avec son environnement, avec les autres,  etc.

Jeux

Manipulation d’objets

Force

Grimpe